Portrait d'une entrepreneure "No limit !"


Interview d'YsabelleRose MOUCHIGAM, CEO et fondatrice d'YSYONE, générateur de boutique en ligne spécialisé dans le mono produit et mono service.

Je m’appelle YsabelleRose Mouchigam, Sagittaire ascendant Lion (oui, j’adore l’astrologie), 51 ans, Maman de 3 beaux enfants, 2 filles et un garçon. Je suis franco-camerounaise par mon père Théodore ! À ce jour je vis dans le sud de la France à 20 km de TOULOUSE



Tout d’abord, parlons de vous. Comment allez-vous et comment vont vos affaires en ces temps de crise sanitaire ?

YsabelleRose MOUCHIGAM : Je vais bien. Malgré une forme de tristesse et de colère omniprésente face à ce que notre monde est obligé de vivre.


Les conditions liberticides que nous vivons sont très anxiogènes et j’ai hâte que nous sortions de cette période.


Même si notre startup n’est pas directement touchée par cette crise, nous ne pouvons pas rester insensible aux conséquences dramatiques que vit une grande partie de la population.

En temps qu'entrepreneure, qu'est-ce qui vous manque le plus pendant ces périodes de confinement et d'activités sociales et professionnelles réduites ?


YsabelleRose MOUCHIGAM : Professionnellement ce sont les grands regroupements, les rencontres physiques. Socialement, les rencontres physiques de toutes sortes, mais surtout les regroupements amicaux, les activités de loisirs, les piscines, hammam et les restos ! :)

Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs pour mieux vivre cette période, que ce soit sur le plan personnel, professionnel ou encore dans leurs affaires ?


YsabelleRose MOUCHIGAM :


De cultiver leur vision. Se rappeler toujours pourquoi ils font les choses.

Prendre du temps pour appeler les gens qu’on aime. Faire l’effort de mettre la caméra à chaque appel pro et perso

Oser sortir de sa routine et tenter des choses nouvelles.



Parlez-nous de vous, de votre parcours et de votre carrière.


YsabelleRose MOUCHIGAM :


J’ai arrêté mes études à 17 ans (j’ai passé mon bac 10 ans plus tard en cours du soir, à la fac.)


Je suis devenue entrepreneure à l’âge de 18 ans avec mon premier mari.

J’ai toujours été passionnée par la communication, la mise en œuvre de projet, la créativité.


D’abord en couple puis toute seule, j’ai toujours créé et dirigé une entreprise.

J’ai connu une liquidation en 2016, qui a été particulièrement difficile, mais qui m’a donné encore plus de force et qui m’a définitivement montré que j’étais véritablement entrepreneure dans l’âme. J’ai rebondi encore plus forte et plus déterminée que jamais.


Grâce au développement personnel et à une formation, j’ai complétement basculé dans l’accompagnement, spécifiquement des femmes. J’ai créé 3 spectacles, du type TEDX, et j’ai créé mon cabinet de coaching, spécialisé sur le renforcement de l’estime de soi, la création de projet et le leadership.


Puis en 2019, j’ai commencé en parallèle à développer un projet dans le numérique avec un ami. En mars 2020 est née une startup dans le domaine du e-commerce. Le projet est devenu d’une telle envergure que j’ai arrêté mes accompagnements, pour me consacrer entièrement au développement de ce projet à très fort potentiel, en tant que CEO. Management, communication, gestion, RH, développement commercial, tous les domaines sont réunis et allient avec force tout ce que j’ai abordé durant toutes ces dernières années.


Comment êtes-vous arrivée dans l'entrepreneuriat ? Quel a été le déclic ?


YsabelleRose MOUCHIGAM : J’ai été élevée par une famille de la Dass, ils étaient assez « pauvres » et n’étaient pas d’une culture entrepreneuriale. C’était une famille d’ouvriers besogneux et courageux qui n’étaient pas payés à leur juste valeur.


Quant à mon désir d’être entrepreneure, je ne parlerais pas de déclic, mais plus d’une évidence.
Certains parlent de vocation, je pense effectivement que je n’aurais jamais été véritablement épanouie en étant salariée.

Il y a peu, j’ai retrouvé ma vraie famille et j’ai découvert que mon père avait toujours été un entrepreneur et un rassembleur ! Je suis cette femme-là. Alors pourrait-on parler de gêne de l’entrepreneuriat ?


Même si le parcours a été très éprouvant, j’ai aussi vécu des moments de totale harmonie, de succès et de plaisir.


J’aime mon indépendance, j’aime aussi l’interdépendance !

Pensez-vous qu’il existe une sorte de formule secrète pour devenir un entrepreneur prospère ? si oui, quelle est la vôtre ?


YsabelleRose MOUCHIGAM :

Oui, la vision, la persévérance, le réseau et le développement personnel et un brin de destin !

Quelle est votre définition du succès en 3 mots ?


YsabelleRose MOUCHIGAM :

Le succès, c’est : 1. Savoir qui tu es, 2. Savoir où tu vas, 3. Tout mettre en œuvre pour y arriver !
Connais-toi toi-même !

Comment s'appelle votre entreprise ? Comment est née l’idée ? Depuis combien d'années avez-vous démarré ?


YsabelleRose MOUCHIGAM : Notre SAS a été créé en mars 2020.


C’est le projet un peu dingue de 2 amis, puis de 4 associés ! YSYONE, Ose ta boutique !

Ce qui nous a poussés à le lancer : en 2019 on s’est rendu compte qu’il y avait un manque sur un marché exponentiel. Nous avons voulu répondre à un besoin de simplicité et d’accessibilité.


Qui sont vos clients et que leur proposez-vous ? Quel est votre secteur d'activité ?


YsabelleRose MOUCHIGAM : Secteur e-commerce : nous sommes un générateur de boutique en ligne spécialisé dans le mono produit et mono service.


Nous avons créé un écosystème de vente en ligne pour toutes les personnes qui n’ont pas forcément de connaissances informatiques.

Qu'est-ce qui vous démarque de tout ce qui est déjà proposé sur le marché ? Quelle est votre plus-value par rapport à la concurrence ?


YsabelleRose MOUCHIGAM : Notre spécialisation sur le monoproduit et notre forfait unique all inclusive. Nous avons aussi beaucoup misé sur l’accompagnement.



Comment innovez-vous ? Avez-vous reçu des prix ? Participez-vous à des concours ?



YsabelleRose MOUCHIGAM : Oui, nous avons reçu la bourse de l’innovation French Tech. Et un joli clin d'œil de Kovalys Connect en recevant le prix de l'audace 2020 !




Avez-vous des références ou des témoignages clients à nous communiquer ?


YsabelleRose MOUCHIGAM : Ils sont sur notre page instagram et notre site internet ysyone.com. Et nous avons aussi eu l'honneur d'avoir Monsieur Antoine Alcouffe comme mentor, qui est le directeur de google à Paris.


Un mot de la fin ?`

YsabelleRose MOUCHIGAM :


Je finirais en disant que :

Rien n’est simple, mais tout devient possible à celui qui croit.
Notre limite n’existe que si on la crée.

Liens utiles :


Site web : ysyone.com


Retrouvez YsabelleRose sur LinkedIn, et retrouvez YSYONE sur Facebook.