Le succès ne se donne pas, il se mérite.


Interview de Leonel Aloys Bediang, Fondateur de Bediang Services | Douala, Cameroun


Tout d’abord, parlons de vous. Comment allez-vous et comment vont vos affaires en ces temps de crise sanitaire ?

Leonel Aloys Bediang : Je vais assez bien. Mais les activités marchent tout doucement, les choses sont devenues compliquées à cause de la pandémie.


Parlez-nous de vous, de votre parcours et de votre carrière. Comment êtes-vous arrivé dans l'entrepreneuriat ? Quel a été le déclic ? Depuis combien de temps ?


Leonel Aloys Bediang :

Depuis mon adolescence, j'ai toujours voulu être un homme libre de mes faits et gestes.

Après mes études au secondaire, j'ai fait une formation en informatique, en développement web, où j'ai été promu major de ma promotion.


J'ai postulé dans des entreprises mais aucune d'elles ne m'a contacté. J'ai donc décidé de me lancer dans la vie active : j'ai commencé par le commerce des vivres frais puis je me suis rapproché de mon père.


J'avais beaucoup d'admiration pour lui, il était déjà chef d'entreprise de la société Bediang & compagnie, dans le secteur industriel et du génie civil, avec plus de vingt-cinq ans d'expérience.


La possibilité qu'il avait de gérer ses activités par téléphone me plaisait beaucoup, je voulais avoir ce style de vie moi aussi. Voilà comment je suis mis à apprendre à ses côtés, en tant que chef des opérations.


J'ai travaillé avec lui pendant plusieurs années et aujourd'hui j'ai monté ma propre entreprise qui évolue dans le même secteur d'activité.



Pensez-vous qu’il existe une sorte de formule secrète pour devenir un.e entrepreneur.e prospère ? Quels conseils donneriez-vous aujourd'hui à quelqu'un qui souhaite réussir en tant qu'entrepreneur ou investisseur ?


Leonel Aloys Bediang : Oui il existe différentes formules qui peuvent permettre à un homme de devenir entrepreneur.


Le seul conseil que j'ai à donner c'est de commencer par quelque chose qui vous passionne, ensuite d'être patient, de faire beaucoup de recherches et de ne jamais abandonner, peu importe les difficultés rencontrées.


Il faut poser une pierre chaque jour, c'est ainsi que l'édifice grandira. Et à la fin, vous aurez une vue d'ensemble.


Parlez-nous de votre activité. Présentez votre entreprise, votre projet. Que faites-vous ? Qui sont vos clients ? Qu’est-ce que vous leur proposez ? Depuis combien de temps vous existez ?


Leonel Aloys Bediang :

Bediang services est une entreprise qui a vu le jour le 14 janvier 2020 au Cameroun. Elle évolue dans le secteur industriel et du génie civil.

Nous sommes aussi contactés pour des travaux tels que : la maçonnerie, la tuyauterie, la peinture, l'entretien général et fournitures diverses.


Nos clients sont des sociétés anonymes du Cameroun notamment les brasseries du Cameroun, les supermarchés casinos, super U, les supermarchés carrefour, etc. Nous existons depuis un an déjà.

Quelle est votre plus-value par rapport à la concurrence ? Pourquoi vous et pas les autres ? Qu'est-ce qui vous démarque de tout ce qui est déjà proposé sur le marché ?


Leonel Aloys Bediang : Le génie civil est un secteur d'activité très mouvementé et pour être sollicité après la prise de contact, vous devez exposer votre savoir-faire sur un devis précis et c'est sur étude du dossier que le client pourra juger vos compétences, et votre technique viendra justifier votre engagement.


Nos références parlent d'elles-mêmes : nous avons des projets que nous avons réalisé dans différentes entreprises et qui ont été approuvés par les services de contrôle,



Pour finir, quelle est votre définition du succès en 3 mots ?


Leonel Aloys Bediang : Entreprendre - Persévérer - Réaliser.


Un mot de la fin ?


Leonel Aloys Bediang :

Si vous voulez léguer un héritage à vos enfants, construisez une entreprise solide. Vos enfants n'hériteront pas de votre contrat de travail.


Liens utiles :


Site web en cours de construction.