Investissements en cryptomonnaies et empowerment féministe avec La Mineuse


Interview de Amandine CLAUDE, Porteuse de projet de crypto-empowerment | Paris, France


Tout d’abord, parlons de vous. Comment allez-vous et comment vont vos affaires en ces temps de crise sanitaire ?

Amandine CLAUDE : Je vais bien, merci, j'ai un travail de responsable marketing qui me permets de rester sereine en temps de crise. J'en profite justement pour développer mon projet crypto-féministe !

Parlez-nous de vous, de votre parcours et de votre carrière. Comment êtes-vous arrivée dans l'entrepreneuriat ? Quel a été le déclic ? Depuis combien de temps ?


Amandine CLAUDE : J'ai fait une classe prépa puis une grande école de commerce. À l'époque, je n'étais pas spécialement attirée par les parcours en entrepreneuriat ou les incubateurs.

C'est après quelques années de salariat que l'idée a émergé. Travailler pour soi, c'est le rêve non ?

J'ai d'abord travaillé dans la musique puis dans la publicité. Aujourd'hui je suis dans une agence créative, je construis mon réseau et j'ai du temps pour développer mon side-project.


À horizon 2-3 ans, je me visualise bien en freelance et lancer mon entreprise !

Pensez-vous qu’il existe une sorte de formule secrète pour devenir un.e entrepreneur.e prospère ? Quels conseils donneriez-vous aujourd'hui à quelqu'un qui souhaite réussir en tant qu'entrepreneur ou investisseur ?


Amandine CLAUDE : Pas de formule secrète ou de potion magique mais faire ce qui nous plait et ce qui nous tient à coeur, pour pouvoir le faire 7j sur 7. Et tout donner.


J'ajouterai l'importance de faire ses recherches avant de lancer son projet. Je vois des personnes quitter leur travail et commencer à développer des produits avant même d'avoir réfléchi au besoin client / consommateur !


Parlez-nous de votre activité. Présentez votre entreprise, votre projet. Que faites-vous ? Qui sont vos clients ? Qu’est-ce que vous leur proposez ? Depuis combien de temps vous existez ?


Amandine CLAUDE :

J'ai lancé le compte Instagram @la_mineuse_ à la fin de l'année 2020. Son but est d'accompagner les femmes à la découverte des cryptomonnaies et les sensibiliser au potentiel de la technologie blockchain.

Je ne veux pas que les femmes loupent le train, elles doivent en profiter autant que les hommes ! L'autre objectif est de visibiliser les femmes dans cet univers très masculin. Il y a des femmes et des expertes, mais on ne les voit pas !


En ce moment, je travaille sur une série vidéo d'artistes féminines qui utilisent la blockchain pour vendre leurs oeuvres d'art.

Je crée aussi des ressources pour accompagner les femmes dans leur apprentissage (documents, présentations).


Je proposerai bientôt des ateliers et des formations.

À terme, pourquoi ne pas devenir la grande école blockchain de demain ?

Un modèle très inspirant pour moi est celui de l'ADA Tech School, une école de code et de programmation féministe.


Quelle est votre plus-value par rapport à la concurrence ? Pourquoi vous et pas les autres ? Qu'est-ce qui vous démarque de tout ce qui est déjà proposé sur le marché ?


Amandine CLAUDE : Pour l'instant, il n'y a malheureusement pas de concurrence !

Ma plus-value est dans la création d'un safe-space, où les femmes sont en confiance pour apprendre et loin du syndrome de l'imposteur.

L'autre forte valeur ajoutée est de tendre vers une liberté financière, de devenir autonome dans la gestion de ses investissements et de dynamiser ses finances ! Un vrai ROI.


Pour finir, quelle est votre définition du succès en 3 mots ?


Amandine CLAUDE : Passion, Liberté financière.

Un mot de la fin ?


Amandine CLAUDE : Un chiffre plutôt !

43 % des personnes qui souhaitent investir dans le Bitcoin sont des femmes :) Les cryptomonnaies ne sont pas un boys club, go girls !


Liens utiles :


Retrouvez Amandine sur Instagram : @la_mineuse_