La formule magique pour réussir son business


Interview d'Adrian ALAUZOCK ONDO NDONG, Spécialiste en trafic gratuit et conversion | Libreville, Gabon


Tout d’abord, parlons de vous. Comment allez-vous et comment vont vos affaires en ces temps de crise sanitaire ?

Adrian ALAUZOCK ONDO NDONG : Malgré la crise, mon activité se porte plutôt bien. J’arrive à trouver des clients. Il faut l’avouer, closer des clients en ces temps de crise sanitaire devient difficile, mais en persévérant nous finissons par trouver.


Parlez-nous de vous, de votre parcours et de votre carrière. Comment êtes-vous arrivé dans l'entrepreneuriat ? Quel a été le déclic ? Depuis combien de temps ?


Adrian ALAUZOCK ONDO NDONG : Je me suis lancé dans l’entrepreneuriat en 2017, à la sortie de mes études professionnelles. Lorsque j’ai obtenu ma licence en gestion de ressources industrielles, j’ai pas mal chômé avant de trouver du travail.


Pour gagner de l'argent je faisais des petits boulots ici et là. Je n’avais pas encore en tête de me lancer dans l’entrepreneuriat, j’attendais juste que les portes du travail s’ouvrent en faisant des petits jobs. C’est ce que font la plupart des diplômés.


Puis un jour mon frère est venu avec une maquette à la maison, c’était un tableau à marqueur qu'il avait fait lui-même. Nous l’avons amélioré et avons décidé de fonder notre entreprise.


C’est grâce à lui que j’ai réalisé que je n’avais pas une seule option après l’obtention de mon diplôme.

  • Option 1 : faire des petits boulots en attendant que les entreprises embauchent.

  • Option 2 : créer mon propre business et être indépendant (business physique ou business en ligne).


Nous avons donc décidé de nous lancer en 2018. Crash total, nous avons perdu un peu plus de 2 millions, les économies de 5 chômeurs qui tentaient de monter leur propre entreprise. (Nous avons finalement réussi et le lancement effectif sera en fin 2021, c’est juste une parenthèse pour vous faire comprendre que nous n’avons pas abandonné notre objectif).


Ayant chacun des charges, nous avons décidé de mettre le projet en stand-by. Le business physique n’ayant pas été tendre avec nous je me suis tourné à cette époque vers les business en ligne.


J’ai testé de nombreux business en ligne, sans grand succès, et c’est en 2019 que j'ai découvert la vente de services. Mon désir était de gagner de l’argent en ligne depuis le confort de chez moi, et j’ai fini par trouver le business qui me correspondait.


Je me suis formé dans l’art de la vente par écrit (copywritting), la rédaction de contenu web, la génération de trafic et la conception des tunnels de ventes professionnels pendant 2 ans. C’était long mais il le fallait :

j’ai analysé plus de 150 pages de ventes, et plus de 80 tunnels de ventes créés par des marketeurs qui généraient de gros chiffres.
C’est ainsi que je suis devenu spécialiste en trafic gratuit et conversion, et que je propose mes services dans le domaine du web marketing.

C’est vraiment une activité passionnante, quand je n’ai pas de missions, je partage sur mes réseaux des conseils pour aider les entrepreneurs du web à construire un business en ligne rentable et durable.


Pensez-vous qu’il existe une sorte de formule secrète pour devenir un.e entrepreneur.e prospère ? Quels conseils donneriez-vous aujourd'hui à quelqu'un qui souhaite réussir en tant qu'entrepreneur ou investisseur ?


Adrian ALAUZOCK ONDO NDONG :

Si j’ai appris une chose durant ces 4 dernières années en tant qu’entrepreneur, c’est qu’il n’existe pas de formule secrète pour devenir entrepreneur, il vous suffit de le vouloir pour le pouvoir.
Par contre je pense que pour réussir dans n’importe quel business, il existe une formule magique.

Je vais aller plus loin en vous donnant la formule magique qui m’a permis d’avoir des résultats rapidement et qui va vous permettre de réussir votre business :


1. Définir vos objectifs (ils doivent être quantitatifs)


2. Établir un plan d’action.

Pour que vous puissiez réaliser vos objectifs, il y a un chemin à suivre, vous devez le tracer, pour vous situer.

Avancer sans plan, c’est comme piloter sans radar, le crash est assuré.

3. Passer à l’action

Vous devez passer à l’action, ça ne sert à rien de penser et repenser sans mettre des actions en place.

Ce que nous pensons, c'est juste des hypothèses, sans action vous ne vérifierez jamais si vos hypothèses tiennent la route ou s’il faut les corriger.

4. Analyser vos résultats.

Je ne vais pas vous donner de faux espoirs : même avec un plan en béton, vous n’allez pas réussir du premier coup, c’est d’ailleurs rare.

Après être passé à l’action, des résultats commencent à prendre forme, ou pas. C’est le moment d’analyser les résultats de vos actions :

  • s’ils sont bons, continuer dans cette lancée;

  • s’ils sont moyens, déterminez les axes d’améliorations et améliorez les;

  • et s’ils sont nuls, changez de plan d’actions.


Tant que vous n’avez pas atteint vos objectifs, corrigez toujours votre plan d’actions, repérez où vous vous êtes plantés et corrigez le tir, vous serez surpris de vos résultats dans quelques mois si vous agissez ainsi.


Parlez-nous de votre activité. Présentez votre entreprise, votre projet. Que faites-vous ? Qui sont vos clients ? Qu’est-ce que vous leur proposez ? Depuis combien de temps vous existez ?


Adrian ALAUZOCK ONDO NDONG :

Je suis spécialiste en trafic gratuit et conversion pour les coachs, les infopreneurs et les vendeurs affiliés. Pour être précis, je les aide à trouver des clients rapidement sur internet, grâce aux contenus marketing et à la construction des tunnels de ventes.


Pour finir, quelle est votre définition du succès en 3 mots ?


Adrian ALAUZOCK ONDO NDONG : Si je dois résumer le succès en 3 mots, je dirai :


Motivation

Il faut une certaine motivation pour faire le premier pas. Sans la motivation de faire ce pas, vous procrastinerez et ne passerez jamais à l’action.

Vous avez dû le remarquer, sans action il n’y a pas de résultats. Le résultat est la réaction que vos actions entraîneront.


Formation

Lorsque vous vous lancerez, vous allez arriver à un niveau où certaines compétences sont requises pour évoluer. Si vous ne les avez pas, alors vous devrez les acquérir en vous formant.

Détermination,

La motivation seule ne peut pas vous aider à atteindre le succès, car elle n’est pas constante. Il faut l’accompagner de la détermination.
C’est la détermination qui vous gardera debout et prendra le relais lorsque votre motivation disparaîtra.


Un mot de la fin ?


Adrian ALAUZOCK ONDO NDONG : Le conseil que je peux vous donner, c’est de croire en vous.

Le hasard n’existe pas : si vous avez cette idée de business, c’est que vous avez la capacité de la développer, ne vous découragez pas au premier échec.

Lisez les histoires inspirantes des personnes qui ont réussi après plusieurs échecs, ça vous remotivera.


Liens utiles :


Retrouvez Adrian sur Linkedin.